Réseaux et Télécommunications IUT de Nice Côte d'Azur

  • Besarkan saiz font
  • Default saiz font
  • Kurangkan saiz font
Conférences Professionnelles

Jeudi 23 Mars 2017 : Conférence "Le métier d'ingénieur"

There are no translations available.

Le département Réseaux et Télécommunications de l’IUT Nice côte d’azur - site de Sophia Antipolis organise le jeudi 23 mars (matin) une conférence sur Le métier d'ingénieur. Cette conférence est assurée par l'association Ingénieurs et scientifiques de France, association qui promeut le métier d'ingénieur, et plus généralement les études scientifiques auprès du grand public. l'IESF est reconnue d'utilité publique et agréée par le Ministère de l'Intérieur. Plus d'informations sur le site de IESF .

Les conférenciers seront Ms. Jean-Louis DROULIN et Henri CARSALADE.

 

Vendredi 10 Mars 2017 : Conférence "Sécurisation de l’Internet des Objets"

There are no translations available.

conf Le département Réseaux et Télécommunications de l’IUT Nice côte d’azur - site de Sophia Antipolis - et le DIG-IT organisent le vendredi 10 mars (matin) un séminaire sur la thématique de la Sécurisation de l’Internet des Objets.

Des caméras de surveillance aux objets les plus banals de notre quotidien, ce sont près de 26 milliards d'objets connectés qui, d'ici 2020 selon le cabinet Gartner Inc, vont bouleverser nos habitudes. Comment faire face à la massification des usages et relever le défi de la sécurisation de l'Internet des objets ?

Ce premier séminaire inaugure un “cycle de rencontres“ qui se veulent résolument accessibles au plus grand nombre. Toutes les informations (programme, inscription, etc) disponibles ICI.

 

Vendredi 13 Février 2015 : Le management réseau émergent avec Software Defined Networking : vers l'infrastructure centrée applicatif

There are no translations available.

Date : vendredi 13 février 2015, 15h30-18h30

Lieu : Amphi RT (dernier niveau, bâtiment RT, jouxtant le RU Helios). Nous trouver sur Google map.

Résumé :

SDN est une nouveau mode de management réseau permettant de réduire la complexité de configuration et gestion de réseau, tout en procurant la flexibilité nécessaire à l'innovation. L'idée principale de SDN est de découpler les plans de données et de contrôle : dans le plan de données, un switch a la simple fonction de transférer les paquets en suivant certaines règles, décidées et reçues depuis un controleur SDN central au réseau (le switch n'apprend plus lui-même les règles à suivre), controleur géré en logiciel. Ainsi, les entreprises et fournisseurs de service peuvent configurer leurs réseaux avec uniquement de la programmation logicielle, et donc déployer de nouvelles règles, protocoles ou applications de façon centralisée et sans changement de hardware. Récemment, Google a été pionnier dans l'implémentation d'un système SDN à grande échelle, pour gérer certains de ses Data Centers.

La technologie SDN permet d’augmenter les bénéfices de la virtualisation dans du centre de données, avec un accroissement de la flexibilité et de l'utilisation des ressources. SDN permet de réduire les couts de production en faisant converger la gestion des services de réseau et d'application sur une plate-forme d'orchestration centralisée qui automatise le provisionnement des ressources informatiques et la configuration de l'ensemble des éléments de l'infrastructure. Le résultat est une infrastructure moderne qui permet d’offrir de nouveaux services et applications en quelques minutes, qui prennent généralement plusieurs semaines dans un environnement traditionnel.

Toutefois la technologie SDN n’est pas suffisante en soit. Même si la gestion des équipements réseaux est centralisée, chaque élément doit être configuré a part. Les changements de l'industrie sont en train de redéfinir l'informatique à tous les niveaux pour augmenter la productivité. Sur site, les modèles d’utilisation de l’IT se tournent vers des services basés sur le cloud. Les équipes de développement et d’opérations distinctes qui travaillent dans une approche séquentielle, s’orientent vers le développement et l'exploitation intégrée (DevOps). Les modèles de gestion Box-centric migrent vers une gestion centralisée s’appuyant dynamiquement sur les différents profiles Applicatifs.

Cette session traite de l’évolution des solutions « SDN » traditionnelles vers l’infrastructure orienté profiles applicatifs.

 

Lundi 9 février 2015 : Evolution des architectures réseaux des Centres de Données pour le Big Data : vers un modèle de "Fabric”

There are no translations available.

Date : lundi 9 février 2015, 15h30-18h30

Lieu : Amphi RT (dernier niveau, bâtiment RT, jouxtant le RU Helios). Nous trouver sur Google map.

Résumé :

Cette conférence à pour objectif d’expliquer et de décrire l’évolution de l’architecture traditionnelle des Centres de Données dit “architecture hiérarchique à couches multi-niveaux” vers une architecture à réseau plat et complètement maillé communément appelé réseau de type “Fabric” - "tissu" en français (ou réseau “Clos” formalisé par Charles Clos).

Un réseau de type Fabric vise à supprimer la hiérarchie de couches d'équipements, en les considérant tous comme étant sur un même niveau (graphes homogène et non plus "en pyramide"). Le but est de ne pas limiter les routes utilisables par les protocoles, pour obtenir les débits les plus élevés possibles.

Cette évolution physique est impérative pour répondre aux nouveaux besoins en terme de performances et d’évolutivité de façon à garantir le transport des données massives de manière optimale. En effet de nouveaux environnements logiciels (ex. Big-Data) conçus pour garantir la gestion efficace des informations volumineuses sont de plus en plus déployées en entreprises.

S’appuyant sur le nouveau modèle d’architecture physique de type “Fabric”, pour répondre au transport des données avec une efficacité optimum, ainsi que pour supporter l’évolutivité et la capacité liées aux déploiements de cloud computing et de la virtualisation en général, une nouvelle technologie de virtualisation de réseau doit être mise en œuvre.

Virtual LAN Extensible (VxLAN) a été conçu en collaboration avec plusieurs constructeurs de matériel et logiciel réseaux (Cisco, Broadcom, VMware, Arista, Citrix and Red Hat, pour ne citer qu’un ensemble) pour répondre a ces problèmes d’évolutivité. VxLAN a été soumis a l’organisme de normalisation de protocole IETF.

VxLAN utilise une technique d’encapsulation de type MAC-in-IP. Ce nouveau protocole de transport augmente l’évolutivité jusqu’à 16 millions de réseaux logiques et permet d’offrir une continuité adjacente de la couche 2 au-dessus d’un réseau routé IP.

Cette session détaille le protocole VxLAN et son déploiement dans une architecture de type « Fabric ».

 

Mercredi 29 et jeudi 30 Mai 2013 - Conférence R&T : IPv6

There are no translations available.

 

Dans le cadre d’un partenariat avec le département Réseau & Télécom de l’IUT et Polytech Nice Sophia-Antipolis, Éric Levy-Abegnoli, Senior Technical Leader de chez Cisco, a animé plusieurs conférences au sein du département R&T à Sophia-Antipolis. Cet échange s'est déroulé le 29 et le 30 Mai 2013 de 17H30 à 19h00h  sous la forme de conférences ouvertes aux étudiants en licence professionnelle de R&T et de PolyTech, leurs tuteurs en entreprise, aux enseignants et aux personnels de l’Université et des laboratoires associés.

Le thème principal abordé fut les nouveaux « challenges réseaux » et la nécessité d’IPv6 autant dû à l’épuisement des adresses IPv4, anticipé depuis des décennies, qu’à l’émergence de nombreuses nouvelles applications, très gourmandes en adresses, et qui sont déjà en cours de déploiement. L’objectif fut à la fois d’expliquer d’où l’on vient, les raisons qui ont conduit à inventer IPv6 il y a plus de vingt ans, les éléments clés de cette technologie et finalement les raisons pour lesquelles celle-ci se révèle soudain critique pour permettre à Internet d’évoluer vers le niveau suivant.

Pré requis pour suivre agréablement la conférence : « avez-vous Internet à la maison ou dans votre entreprise ? » Si vous répondez positivement à cette question, et si avez des notions d’IPv4, vous aviez le « bagage » nécessaire : vous auriez su comment cela marche derrière votre ADSL box.

Fort de son expérience dans ce domaine (depuis 2001, notre conférencier a déposé plus de vingt brevet relatifs à IPv6) et de qualités pédagogiques confirmées , notre interlocuteur a abordé les sujets tels que le marché, la technologie, les déploiements en entreprise et chez les fournisseurs d’accès Internet, la sécurité, les nombreux challenges restants, tant techniques que « sur le terrain ».

Mots clés : IPv6, IP sécurité, IP mobilité, Routage, IP transition, NAT

 


Muka 1 of 2